1924-laos

Escadrille en déplacement au Laos
Gravure executée par le dessinateur Nguyen Van Bint (?) de la Section Photo Aérienne de Tonkin

 

UNE MISSION AU LAOS

M. NORÈS, directeur du Contrôle financier de l’Indochine, doit se rendre en mission d inspection au Laos. M. Bosc, Résident supérieur au Laos, vient à Hanoi chercher M. NORÈS par voie de terre. Le trajet (2.600 km.) est long et fatigant. M. BOSC, qui connait l’avion pour l’avoir déjà employé avec succès, propose a M. NORÈS de gagner la capitale de Laos par la voie des airs. Le projet est approuvé par le Gouverneur général et deux hydravions de l’escadrille n” 1 effectuent le trajet Hanoi, Vinh, Vientiane, Luang-prabang, Ban-houci-sai et retour.

Manifeste est l enthousiasme des indigènes laotiens.

Leur grand chef ne revient-il pas du Pays du ciel en compagnie de celui oui représente ici « Ong Vua Dai Phap » (1). La population accourt à la rencontre de M. Bosc qui vient, par son exemple, de donner une idée concrète de la puissance et de la force de la nation protectrice.

Ce voyage aérien permit au Résident supérieur de visiter de nombreux centres de la région forestière laotienne et de prendre ainsi contact avec les chefs des tribus indigènes dans des conditions particulièrement favorables à notre autorité.

Les bulletins locaux soulignent, avec raison, l’intérêt politique de cette démonstration dans le Haut-Laos, habité de nombreuses tribus montagnardes peu civilisées et rarement visité par nos agents en raison de la longueur et des difficultés des communications.

Enfin, au cours de son voyage d’inspection, M. NORÈS peut recueillir de nombreuses données d’ordre géographique et topographique sur l’ensemble des régions survolées, pour lesquelles aucune carte régulière n’existe en fait.

(1) Le Roi de France.

EXPOSITION COLONIALE INTERNATIONALE PARIS 1931 / INDOCHINE FRANÇAISE / SECTION GÉNERALE  / AERONAUTIQUE MILITAIRE  / HISTORIQUE DE L’AÉRONAUTIQUE D’INDOCHINE

Gallica

Máquinas:

Países y Territorios:

Timeline:

Organizaciones:

Ecosistemas: